Le Duché de la Marrasque.

Aller en bas

Le Duché de la Marrasque.

Message  PRDC le 5/3/2012, 20:09

Le Duché de la Marrasque


L’Amiral Marc-Alexandre de la Marrasque fut un des plus décorés de la Longue Armada qui fut déployée par la Valoire lors de la Guerre des Trois Couronnes. C’est lors de la Bataille de la Baie des Tortues, en 1322 D.A., qu’il devint le héros que l’on connait maintenant et qui fit de lui le Duc de la Marrasque.

La région conquise par cet homme sévère et audacieux et qui devint son duché porte désormais son nom : le Duché de la Marrasque. Et c’est au nom de la couronne valorienne qu’il assit son pouvoir sur cette région sauvage située dans une zone critique pour la domination du Nouveau-Monde.

La Marrasque est donc positionnée à l’ouest des Sept Royaumes Libres dont les méandres du fleuve Assilian forment un vaste marécage infesté d’une multitude de créatures néfastes. Les Marrasquois ont nommés cet endroit la Fondrière, alors que les natifs ettis le nomment dans leur langue : Ygma. Au sud du Duché s’étend la Mer Corail qui fut le théâtre de maintes et maintes batailles navales, mais qui regorge aussi de crevettes de toutes sortes et qui est une des principales ressources de la Marrasque. La frontière orientale du Duché est une région aride de terres rocailleuses où se terrent des orcs, des hobgobelins et toutes sortent de brigands. Cette terre sauvage sert également de zone tampon entre la Marrasque, fière colonie du royaume de Valoire, et les territoires conquis de son royaume rival, l’Aspanni.

Bien qu’elle fût fondée par le premier duc, Angeline, la capitale de la Marrasque, du nom de son épouse, celle-ci fut principalement développée sous le règne de son fils, le duc Armand-Philippe de la Marrasque. C’est en 1359 que cet aristocrate contestée débuta son règne. Outre le dynamisme de l’économique marrasquoise, le développement de sa culture et la stabilité de sa paix, nous devons à cet homme visionnaire l’abolition de l’esclavage. En effet, la Marrasque fut la première région sous la domination de la couronne de la Valoire à avoir déclaré l’égalité entre les hommes, qu’ils soient d’origine valorienne, aspannienne, etti, elfique ou encore même razante. Il fut aussi le premier à déclarer que les hommes de Raza, ces grands gaillards à la peau sombre qui étaient esclaves des autres peuples depuis presqu’un siècle, devenaient tous libres. Son duché devint alors la terre d’accueil de milliers d’ex-esclaves en fuite d’à travers le monde libre. Le jeune roi de Valoire lui octroya son aval après que l’Édit de l’Égalité fut émis et depuis l’idée de l’Abolition fait son chemin dans toutes les sociétés civilisées.

L’avènement de l’Édit de l’Égalité n’a pas autant choqué que le mariage du duc avec une jeune servante razante, Adelaide. Surtout qu’un fils étant né de ce mariage, ce qui cause beaucoup de jalousie et de mépris dans l’aristocratie en place. Toutefois, le jeune Lysandre de la Marrasque semble détenir la trempe de chef comme son père et son grand-père.


Angeline


Ville portuaire, Angeline est le lieu le plus développé du duché. Il s’agit du cœur, du cerveau et de l’âme de la région. Bien que le port et le manoir ducal soit déjà vieux de plusieurs années, la ville est constamment en construction et ses habitants y travaillent avec entrain.

Outre la multitude de tavernes et de restaurants qui présentent souvent des spectacles de nouveaux genres musicaux et de la nourriture exceptionnelle, Angeline est une ville que contraste qui compense sa débauche par sa ferveur musicale. En attende de la fin de la construction de la Cathédrale Saint-Simon, les adorateurs de la Trinité se réunissent dans plusieurs petites églises disséminés sur le territoire de la ville pour assister à des messes où ferveur et passion vibrent à l’unisson!

Une dernière particularité de la ville, issue des anciens cultes razas et modifiée par les Angelinois, consiste à un festival annuel qui débute le premier samedi d’octobre et qui dure huit jours. Il s’agit des Fêtes de Raza, où musique, victuailles, danses et déguisement sont à l’honneur.


Les Plantations


Les campagnes fertiles qui encerclent Angeline et qui suivent le cours du fleuve jusque dans son delta sont d’une importance économique cruciale pour le duché. Celles-ci fournissent en vivre et en textile la région et servent d’importantes ressources de commerce. En dehors de la pêche de crustacés dans la Mer Corail, les produits de la terre sont la principales raisons de vivre de la région. En effet, on y retrouve des produits rares dans le reste du monde tel que le tabac, la canne à sucre, les agrumes et le coton. On y produit également du maïs et du riz en bonne quantité.

Chaque plantation est en fait un petit village géré par le patron de celle-ci. Il fait donc office de maître sur ces terres et certaines plantations plus éloignée sont réputés ne pas obéir à 100% à l’Édit de l’Égalité prônée par le duc.


La Fondrière


Aussi nommée Ygma (la Mère) par les petits Ettis qui y sont originaires, la Fondrière est un vaste marécage qui fût formé par la crue des eaux des milliers de petits affluents de l’Assilian. Outre les ettis qui y vivent de la pêche et de la chasse, certains hommes y ont élu domicile pour la production de certains produits rares ou parce qu’ils ont préférés l’isolement.

La Fondrière est également le territoire de plusieurs créatures hostiles, tels les boggards, les gobelins des vases, les alligators géants et une multitude d’insectes et de reptiles gluants. Ces créatures sont bien que suffisantes pour justifier Fort-Assilian, un village fortifiée à l’orée du marais ayant pour mandat de rendre ses frontières sécuritaires pour les Marrasquois.


Les Religions


La majeure partie des habitants du Duché sont des fervents croyants dans la Sainte Trinité de l’Alliance. Cette religion, basée en Valoire, comprend trois dieux : Fathyr, Ana et Sunn. Fathyr régnant sur le ciel, sur les oiseaux, les idées et les vents. Son épouse, Ana, est la reine de la terre, des choses qui poussent, des animaux et des choses matérielles. Quant à leur fils, Sunn, il est le soleil, le seigneur du feu, de la moralité, de la lumière et des hommes (et leurs semblables). Leur culte est largement diffusé dans le monde et l’on compte même les années d’après l’Alliance entre la Sainte Trinité et les mortels.

Les Cultes Razas est une religion obscure qui adorent des esprits de la nuit, parfois bénéfique, parfois maléfique, puisant leur force chez les ancêtres. Depuis la venue des Razantes comme esclave parmi les hommes blancs, ces cultes étranges persistent. Certains disent que les Fêtes de Razas sont en fait une vaste cérémonie dédiée à un de leur dieu.

Le chamanisme etti est une religion primitive qui adore l’esprit dans chaque élément de la nature, dans chaque animal et dans chaque plante. Son culte est incompris par tout ceux n’étant pas des ettis ou n’ayant pas vécu longuement parmi eux. Certains affirment qu’Ygma, ou la Fondrière, serait un esprit puissant dans leur compréhension du monde.
avatar
PRDC
DM

Messages : 173
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum